[^]

Le mot du maire

Cette année 2023 ne dérogera pas à la règle, le bulletin municipal arrive avec le printemps…
Mais tout vient à point à qui sait attendre !
Depuis maintenant trois années nous œuvrons pour que notre commune continue de prospérer.
L’arrivée de nouveaux habitants, de jeunes couples nous apportent bien des satisfactions.
La gestion communale, n’a jamais été simple, mais aujourd’hui tout se complexifie.
Le désengagement de l’état sur certaines missions, la réduction drastique des services publics, l’éloignement des structures territoriales, la dématérialisation administrative et autre, la problématique des services de santé ; sont autant de sujets qui inquiètent la population.
Le dernier maillon accessible reste la mairie, avec en première ligne, le secrétaire de mairie, le maire et son équipe.
Comme chaque citoyen, nous devons faire face à l’augmentation de nos charges de fonctionnement, augmentation des prix de l’Energie, de l’alimentation, des assurances … tout en ayant le souhait de ne pas augmenter les impôts.
Malgré ces difficultés, une gestion rigoureuse nous permet de continuer notre chemin.
Un axe fort sur ce mandat : réduire la consommation d’énergie.
Une première étape, a déjà été réalisée, avec la réduction de l’amplitude horaire de l’éclairage public et le changement de l’intégralité des huisseries du bâtiment école mairie.
Certains travaux ont pris du retard, et nous le regrettons mais il y a des choses beaucoup plus graves… !
En matière de voirie, c’est le cas notamment de la route de chez Franchicot à Busséjoux, qui n’a pas pu être réalisée comme prévu à l’automne à cause d’une météo peu clémente.
Retard également sur la restauration des vitraux de l’église, notre maître verrier ayant été victime d’une chute.
Retard sur notre projet d’isolation et chauffage de l’école, afin de finaliser au mieux le projet et de s’assurer d’un maximum de financement.
Retard également sur les réalisations concernant le schéma directeur de l’eau.
2023 aura donc été une année charnière avec essentiellement des travaux d’entretien et de gestion courante.
Quelques satisfactions cependant :
L’aboutissement du projet du lotissement du Sarniat, avec la réalisation de trois lots de terrain à bâtir. La première vente a été signée à l’automne.
L’installation des systèmes de télésurveillance sur les stations d’eau, et pose de vannes de sectorisation en fin d’année.
2024 sera une année de concrétisation, isolation, chauffage par géothermie, équipement d’ampoules leds de l’intégralité du réseau d’éclairage public, finalisation du système de télésurveillance sur les stations d’eau, sans oublier la gestion courante. De quoi nous occuper au quotidien sans nous ennuyer !
Je ne voudrais pas terminer sans remercier les différentes associations, leurs présidents, (qui pour certains subissent de lourdes charges), et l’ensemble des bénévoles, pour leur dynamisme, qui œuvrent sans relâche et surtout sans oublier également les personnes qui ponctuellement nous proposent où nous apportent leur aide dans différents domaines.